Carrier Battles for Guadalcanal : l'ergonomie au service du contenu


La bataille navale de Guadalcanal racontée en quelques scénarios


Pour qui aborde la guerre du Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale, la leçon est généralement rude. Les novices se précipitent sur leurs flottes combinées et les lâchent dans l'océan comme ils le feraient avec un chien de chasse : « Vas-y, cours et rapporte du gros gibier ! »

Le gibier ne tarde généralement pas à apparaître sous la forme de nuées de bombardiers et de torpilleurs qui pulvérisent les coques et criblent les ponts des navires. En moins de deux, votre flotte est dévastée. L'explication est simple : à l'aube du redressement américain dans le Pacifique (1942 et suivantes), les méthodes du combat naval étaient à réinventer. Les cuirassés ne faisaient plus que de la figuration, pendant que les vrais protagonistes — les avions — s'emparaient du devant de la scène.

Le jeu qui en fait la solide démonstration s'intitule Carrier Battles for Guadalcanal, disponible sur iPad pour le moment. Il s'applique à recréer les affrontements entre Japonais et Américains pour la conquête des îles Salomon de mai à novembre 1942. L'interface est limpide, le jeu est intelligent, l'expérience est gratifiante. Un exemple de plus que les jeux sur tablettes peuvent égaler, voire surpasser leurs grands frères PC. Il reste au développeur français Cyril Jarnot à implanter un mode multijoueur (au cours de 2017) ainsi que la possibilité de jouer les scénarios depuis le camp japonais. Voir le test détaillé sur HistoGames.com.

Par Michel Ouimet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire